Rapport et faits saillants du Grand Prix du Canada 2022: Verstappen survit à la voiture de sécurité et bat Sainz à la victoire du GP du Canada

Max Verstappen a remporté sa cinquième victoire lors des six dernières courses du Grand Prix du Canada 2022, malgré une attaque tardive de Carlos Sainz de Ferrari, et le pilote Mercedes Lewis Hamilton a décroché son deuxième podium de la saison en P3.

Verstappen semblait bien placé pour assurer une victoire confortable sur Sainz lorsqu’une voiture de sécurité a été appelée au tour 70 après que Yuki Tsunoda ait percuté les barrières du virage 2 après s’être arrêté sur le circuit Gilles Villeneuve.

La course s’est poursuivie avec 16 tours à faire, Verstappen retardant les attaques de Sainz avec des pneus plus frais pour assurer sa sixième victoire de la saison, et sa 26e victoire alors que Sainz a décroché son cinquième podium de l’année – continue même si l’Espagnol attend sa première victoire .

Hamilton a été dur vendredi dans son évaluation de la Mercedes W13, mais la voiture semblait pratique le jour de la course au Canada alors que Bahreïn, septuple champion, a terminé sur le podium avec son premier podium depuis l’ouverture de la saison.

George Russell a soutenu son coéquipier en P4 tandis que Charles Leclerc a réussi à revenir en P5 pour Ferrari, qui a commencé à la 19e place après une série de changements d’éléments du groupe motopropulseur.

une


Max.
Verstappen
DONNER
Course de taureaux rouges
1:36:21.757

25
2


Carlos
Sainz
ISC
Ferrari
+0.993s

19
3


Lewis
Hamilton
JAMBON
Mercedes
+7.006s

15
4


George
Russel
RUSSE
Mercedes
+12.313s

12
5


Charles
Leclerc
LEC
Ferrari
+15.168s

dix

Bien qu’il soit parti deuxième après une manche de qualification sensationnelle samedi, Fernando Alonso a terminé une P7 déçue derrière son coéquipier Alpine Esteban Ocon, Valtteri Bottas emmenant son coéquipier Alfa Romeo Zhou Guanyu à la maison pour la P8, tandis que Zhou a pris son deuxième point. Le héros local Lance Stroll a complété le top 10 pour Aston Martin.

Un arrêt lent de Daniel Ricciardo a contribué à l’arrivée de Sebastian Vettel devant Aston Martin, juste à l’extérieur des points P11 pour McLaren, et Alex Albon a terminé 13e pour Williams.

Pierre Gasly a rencontré des problèmes tôt et a dû rentrer à la maison avec AlphaTauri en 14e, Lando Norris de McLaren – qui a également pris une position lente – Nicholas Latifi de Williams et Kevin Magnussen de Haas, 5e P du Danemark sur la grille, P17 est tombé à. C’est une dure journée au Canada.

Mick Schumacher de Haas et Sergio Perez de Red Bull rejoignent Tsunoda dans la catégorie retraite.

Pourtant, Verstappen n’a pas eu ce problème car il a encore creusé son avance dans le deuxième tour. haut du classementavec ce qui n’était que son deuxième podium montréalais.

Grand Prix du Canada 2022 : Pérez perd son entraînement et est hors course au 9e tour

DE MÊME QUE

Samedi a peut-être été témoin d’une inondation sur le circuit historique Gilles Villeneuve – mais cela s’est traduit par un ciel clair et une chaleur chaude de 20 degrés dimanche, avec des températures basses dans les années 40. Bref, une journée parfaite pour la course.

Après une fantastique P2 en qualifications hier, Fernando Alonso a déclaré à la presse qu’il voulait mener le premier tour de la course. Mais Max Verstappen savait qu’il serait désastreux de positionner Alonso avec le partant P3 de Ferrari Carlos Sainz – et le Néerlandais a refusé de laisser cela se produire et a rapidement pris le départ avec une solide avance sur les Alpes.

Derrière lui, il y avait un tour d’ouverture en douceur des pilotes, alors que Mick Schumacher a été rapidement renversé en P8 par Esteban Ocon et George Russell, perdant de sa meilleure 6e position en carrière, aux côtés du coéquipier de Russell Lewis Hamilton – Kevin de Haas Le moment parallèle avec Magnussen est celui qui apporte au Danois un drapeau noir-orange qui endommage l’aile et l’oblige à s’arrêter au stand.

En tête, Sainz parvient finalement à dépasser Alonso au 3e tour et s’élance après Verstappen. Mais le coéquipier de Verstappen, Sergio Perez, créerait un début de drame, prenant la tête au 8e tour avec ce que le directeur de l’équipe mexicaine Red Bull, Christian Horner, ressentait comme un problème de boîte de vitesses, Perez prenant sa retraite après quelques jours malheureux au Canada.

Grand Prix du Canada 2022 : le poleman Verstappen bat Alonso au départ de la course

La voiture de sécurité virtuelle qui en a résulté a permis à Verstappen de piquer fort au milieu, tandis que Sainz et Alonso sont restés absents, le P3 a émergé, Verstappen rejoignant Hamilton, Tsunoda et Latifi pour un arrêt au stand bon marché.

Verstappen a battu Alonso au tour 15 pour la P2 – une autre voiture de sécurité virtuelle après que le malchanceux Schumacher a calé au tour 20 au même endroit que Perez et a permis à deux McLaren de Sainz, Russell, Zhou, Ocon, Vettel et Ricciardo d’être convoquées. et Norris boxera.

Pourtant, ce fut un arrêt au stand désastreux pour l’équipe de papaye, qui était lente avec Ricciardo, mais a aggravé le problème alors qu’il tentait de doubler la pile, les pneus de Norris n’étaient pas prêts, il s’est assis impuissant dans la voiture et a finalement grimpé au 18e et terminé à la dernière place.

Le tour 21 et Charles Leclerc ont écrasé l’Alfa Romeo de Valtteri Bottas en 7e avec une belle passe au virage 13, le héros du championnat a commencé 19 après avoir reçu des pénalités pour des changements d’unité de puissance et Leclerc a commencé avec les deux VSC après un départ difficile. en dessous de. .

Le Monégasque n’a pas été serein dans le cockpit, mais se plaignant du manque d’adhérence, Ferrari a coupé l’aileron arrière de sa voiture pour augmenter la vitesse en ligne droite.

1403875482
Leclerc a eu du mal à se frayer un chemin

Son coéquipier Sainz s’est arrêté sous le deuxième VSC, tandis qu’au 25e tour, l’ordre jusqu’à 70 était Sainz et Verstappen de Hamilton. Verstappen avait une avance confortable de 8 secondes, tandis qu’Alpine a tiré Alonso au 28e tour et s’est avancé derrière Leclerc en P7.

Au tour 35, le point médian a été atteint, avec Verstappen 8 secondes devant Sainz, qui avait 8 secondes derrière Hamilton à la troisième place – Russell avait 10 secondes devant Ocon, qui a écrasé un Leclerc de plus en plus frustré chez Ferrari. , Alonso et Bottas complètent le top huit. À l’arrière, une bataille passionnante se préparait entre Stroll, Zhou, Tsunoda et le Ricciardo de ralliement qui a mis au rebut le P9.

L’usure des pneus est à la mode maintenant. Seuls Leclerc, Stroll et Bottas ne s’étaient pas encore arrêtés, tandis que ceux qui se trouvaient en dessous du VSC du Round 8 commençaient à se demander s’ils pourraient atteindre la fin ou si un autre arrêt serait nécessaire.

Verstappen, dont l’avance contre Sainz est tombée à 6 secondes, semblait nerveux à propos de son pneu. Red Bull l’a appelé pour le deuxième arrêt au tour 43, aidant son ancien rival dans le virage 2 avec Hamilton, son rival du championnat 2021, et Verstappen l’a rapidement repris pour la P2, Hamilton s’est immédiatement arrêté aux stands, suivi de Russell un tour plus tard.

1403879862
Hamilton se porte bien pour tenir en P3

Leclerc a finalement été autorisé à s’arrêter au 41e tour, mais un arrêt lent l’a mis derrière le combat Stroll-Zhou-Tsunoda-Ricciardo, ajoutant à l’après-midi ennuyeux de Monégasque jusqu’à présent – avec des pneus neufs, au moins il n’a pas terminé ces pilotes. .

Tsunoda a été appelé au tour 47. Mais lorsque le pilote japonais s’est présenté avec les pneus durs froids, il a été vu avec trop de vitesse et s’est écrasé directement dans le mur du virage 2, une erreur embarrassante qui a entraîné l’apparition de la voiture de sécurité. Cela a bien fonctionné pour Sainz, qui a réussi à s’arrêter à moindre coût et à conserver la P2 – Sainz a opposé Alps Ocon et Alonso à double pile, Bottas et Zhou Alphas à double couche, ainsi que Ricciardo et Ricciardo. albon.

Les courses au drapeau vert ont repris au tour 55, avec Verstappen conduisant directement par derrière jusqu’au virage 13, puis reculant. Verstappen a tenté d’éclipser Sainz alors qu’il tentait désespérément d’échapper à la portée du DRS.

Grand Prix du Canada 2022 : Tsunoda s’écrase après avoir quitté les stands et déclenche une voiture de sécurité

Pourtant, Sainz puait le sang et après le tour, il a repoussé son ancien coéquipier Toro Rosso. Pourtant, cela aurait été en vain si Sainz avait tout tenté mais n’avait pas réussi à arrêter Verstappen, qui avait franchi la ligne à la fin du 70e tour pour sa sixième victoire de la saison. Alors que Red Bull est cinquième lors des six dernières courses, Red Bull a remporté ses six derniers Grands Prix – ce qu’ils n’ont fait qu’une seule fois auparavant, alors qu’ils ont pratiquement remporté neuf des Vettel en 2013.

Sainz n’a peut-être pas remporté cette première victoire difficile, mais après un début difficile en 2022, l’Espagnol a été soutenu par un rythme de course soutenu au Canada. Hamilton a également pris la troisième place, décrochant le meilleur résultat de la saison sur un circuit qu’il aimait, et montrant un double talon propre à son coéquipier Russell en P4 – conservant au moins le top cinq. en neuf courses cette année. “M. Cohérence” en effet.

Leclerc a finalement été relégué en P5 après que Perez n’ait pas réussi à marquer, limitant les dégâts à leurs ambitions de titre, ramenant à la maison la paire Alpine Ocon et Alonso – Alonso a supplié d’être autorisé à dépasser son coéquipier dans les derniers instants de la course, comme l’a dit Alonso. Alp était « 100 fois plus rapide ce week-end ». Cependant, c’est Ocon qui remportera le meilleur résultat conjoint d’Alpine de l’année.

1403881514
Sainz a été impitoyable dans sa quête de Verstappen

Mercedes et Alpines étaient à l’arrière du classement, tout comme les Alfa Romeo, Bottas a évité un rodage au deuxième quart pour prendre la P8 jusqu’à Zhou Guanyu, alors que Lance Stroll a donné aux fans locaux de quoi se réjouir. Il s’agit d’un point durement gagné pour P10.

Il y aura une certaine confusion que McLaren devra faire après un week-end difficile qui verra Ricciardo terminer les points à 11 et Norris dans une P15 consolante. Vettel était 12e devant Albon et Gasly, qui ont été contraints de décoller pour gérer un problème technique tôt, Latifi et Magnussen complétant la commande. Après le cinquième départ, Magnussen n’a pas pu se remettre de cet arrêt au stand précoce qui a ruiné les chances de but de Haas – l’équipe n’a plus fait cela depuis Imola maintenant.

C’est donc Verstappen qui a resserré son avance au classement, Verstappen désormais à 46 points de son coéquipier Perez et Leclerc à trois points – Silverstone est le suivant.

Grand Prix du Canada 2022 : Verstappen bat Sainz pour s’imposer à Montréal

citation clé

“L’outil de sécurité n’a pas aidé !” le vainqueur de la course, Verstappen, a plaisanté après la course. “En fin de compte, c’était vraiment excitant, alors je donnais tout ce que j’avais, et bien sûr Carlos faisait de même. C’est difficile à suivre ici, mais je pouvais le voir pousser, attaquer, pousser. Mais bien sûr, il est naturellement un peu plus facile de charger en mode DRS. Alors oui, les derniers tours ont été très amusants !

Et après?

En route vers le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone, qui a accueilli le premier Grand Prix il y a 72 ans, la F1 est revenue deux semaines plus tard. La controverse a éclaté après la collision de Verstappen et Hamilton l’année dernière. À quoi servira le Grand Prix de Grande-Bretagne 2022 alors que les pilotes se préparent à affronter la piste rapide et fluide sur les machines de nouvelle génération de Formule 1 ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.